L’unité de vie protégée

Afin de répondre aux besoins croissant d’accueil de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, l’établissement propose 2 unités de vie protégées.
Il s’agit d’unités de 12 chambres articulées autour d’un coin cuisine, salle à manger, salon et d’espaces d’activités.
 
Sont admises dans ces unités des personnes déambulantes, et atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés.
« Les petites unités de vie visent à offrir au résident un cadre chaleureux et sécurisé dans une ambiance familiale propice à la relation sociale, en évitant l’agitation et le repli sur soi. 
Dans ces lieux, les animations devront :
-encourager la participation à la vie collective pour entretenir la sociabilité
-favoriser les activités en lien avec l’histoire de chacun
-maintenir les repères des résidents
-maintenir la convivialité
-avoir des visées thérapeutiques, tels que ateliers mémoire sous des formes variées
Ces activités seront sans contrainte et devront respecter le rythme de chacun. »
2 3 4 5 Sans titre